Recrutement tech : panorama du marché du travail

Retrouvez dans cet article l'état du marché du travail dans le secteur de la tech, en France, fin 2023 : compétences recherchées, concurrence entre entreprises, développement de la marque employeur, évolutions des conditions de travail, questions de diversité et bien plus encore.

En France, le marché́ du travail tech fin 2023 est caractérisé par une croissance rapide, une évolution constante des compétences requises et une demande accrue de talents qualifiés. Dans cet article, nous présenterons les principaux défis et opportunités auxquels les employeurs sont confrontés lorsqu'ils cherchent à recruter des profils tech pour renforcer leur équipe.

Sommaire :

Une pénurie de candidat(e)s Tech, en particulier de bons développeurs

Il n’a pas fallu attendre 2023 pour que la demande en talents tech dépasse le nombre de professionnels disponibles sur le marché, mais ce décalage est particulièrement criant cette année.

Paradoxalement, le nombre d'offres d'emploi publiées en ligne a chuté en 2023 (on parle de près de -50% sur les métiers tech) mais les recruteurs ont toujours du mal à embaucher et les vrais talents sont toujours aussi rares, voire plus qu'avant.

Plusieurs raisons expliquent cette pénurie de compétences, notamment la sortie du covid, accompagnée d’une remise en question du sens du travail et de ses conditions. Cela a freiné la mobilité de nombreux Talents et également permis à certains développeurs de revoir leurs exigences à la hausse.

Par ailleurs, il y a certes de plus en plus d’écoles et de formations dédiées à la tech (notamment en développement web) et en particulier pour des reconversions professionnelles, mais ces formations sont bien trop souvent courtes et trop peu professionnalisantes. Les recruteurs sont donc assez frileux à l’idée d’embaucher de jeunes professionnels qu’il faudra former un minimum en début de carrière.

Notons que le monde des startups et scaleups a connu et continu de connaître des moments difficiles, avec des vagues de licenciement qui ont participé à rééquilibrer l’offre et la demande de compétences tech, mais le décalage est toujours probant.

Une concurrence accrue entre les entreprises tech qui recrutent des développeurs

D’une façon générale, les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs sont en concurrence pour attirer et retenir les meilleurs profils de développeurs. Cette situation a eu pour effet une tendance à la réévaluation globale des conditions de travail, des salaires et des avantages offerts aux candidats, rendant la recherche de talents tech encore plus compétitive et coûteuse. Les entreprises ont en effet la nécessité de rester compétitives pour recruter et développer leurs marques employeurs.

Pour plus d’informations à ce sujet, consultez notre article La marque employeur au service du recrutement IT.

Une évolution constante des technologies et méthodes de développement

Le monde de la Tech évolue vite : nouvelles méthodes et technologies voient le jour régulièrement. Les entreprises qui recrutent ont la nécessité de rester en veille constante des compétences les plus recherché pour adapter leurs critères de recrutement en conséquence. A l’inverse, les développeurs et professionnels de la tech doivent rester à jour et se remettre en question régulièrement, encore plus qu’il y a quelques années.

Des conditions de travail qui évoluent rapidement chez les développeurs et profils tech

Devant la pénurie actuelle de candidat(e)s tech et les enjeux de société de ces dernières années (covid, confinement, difficultés économiques, crise des retraites, remise en question du sens du travail), le secteur de l’emploi Tech a connu un véritable bouleversement, qui se poursuit. Beaucoup de professionnels se questionnent sur le sens de leur emploi, revendiquent le droit à des conditions de travail différentes et l’on voit apparaître de nouvelles pratiques. Parmi les plus courantes et désormais démocratisées : le télétravail partiel (voire total : on parle de “full remote”), l’explosion du nombre de freelances, la flexibilité des horaires, tout cela en plus d’une forte augmentation des salaires et des avantages proposés aux salariés tech.

Des questions de diversité et d’inclusion dans le secteur tech et le milieu du recrutement de développeurs

Les entreprises du secteur tech ont souvent du mal à recruter et à retenir une main-d'œuvre diversifiée. La diversité et l'inclusion sont non seulement des enjeux éthiques et sociaux, mais elles ont également un impact positif sur la performance et l'innovation des entreprises. Les employeurs doivent donc redoubler d'efforts pour attirer des développeurs issus de différents horizons et mettre en place des politiques et des pratiques qui favorisent un environnement de travail inclusif et équitable.

Le rôle croissant de l'intelligence artificielle et de l'automatisation dans le recrutement tech

L'IA et l'automatisation jouent un rôle de plus en plus important dans le processus de recrutement tech. Les employeurs peuvent désormais s’appuyer sur des outils automatisés pour faciliter la présélection des candidat(e)s, analyser les CV et même mener des entretiens virtuels. Ces technologies permettent de gagner du temps et d'améliorer l'efficacité du processus de recrutement tech, mais elles soulèvent également des questions d’éthique, juridiques et de biais potentiels. Pour plus d’informations : https://www.cnil.fr/sites/default/files/atoms/files/guide_-_recrutement.pdf

Pour faire face à ces enjeux, une veille constante et une remise en question régulière sont nécessaires, que ce soit du côté des entreprises Tech qui recrutent comme du côté des développeurs.

Pour plus d'informations concernant le recrutement de développeurs, consultez Le blog Anakine

Afin d'optimiser votre expérience, ce site utilise des cookies 🍪, que vous acceptez en poursuivant votre navigation.