La Marque Employeur au service du Recrutement IT

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur reddit

La marque employeur s'apparente à votre image de marque face aux talents que vous cherchez à recruter. A vous de tout mettre en oeuvre pour attirer les meilleurs profils, en particulier si vous recrutez des développeurs, très demandés !

Etonnamment, malgré une guerre des talents qui se joue en coulisses, bon nombre d'entreprises n'ont pas encore pleinement intégré la "marque employeur" dans leur stratégies de recrutement.

Sommaire :

# Pourquoi il est difficile de recruter des développeurs et profils Tech

État des lieux du recrutement Tech

Pour les entreprises, le recrutement des développeurs et des équipes IT en général n'a jamais été aussi difficile. Alors que les besoins en solutions numériques et en innovations s'amplifient, le marché se tend à mesure que les technologies évoluent. Par leur expertise toujours plus pointue, les développeurs conservent ainsi une longueur d'avance sur les entreprises qui ont besoin de celle-ci pour avancer et lancer des projets.

Or les entreprises doivent jouer des coudes pour trouver la perle rare face à des candidats sursollicités. Si bien que la plupart des recruteurs peuvent mettre des mois entre le début de la recherche et la signature du contrat. Pendant ce temps-là, le monde continue de tourner et les innovations des concurrents grignotent du terrain. Ce qui a pour effet d'angoisser les entreprises qui essaient alors de recruter tous azimuts, notamment sur les réseaux sociaux pros, sans personnaliser leurs offres.

Des difficultés de recrutement mal évaluées ?

En 2019, une étude de Pôle Emploi montrait que la moitié des recrutements des profils Tech étaient considérés comme difficiles, gagnant même 1 point (à 51 %) par rapport à 2018. En 2016, ce taux était de 34,2 %. Pour les entreprises interrogées, les causes concernent avant tout :

  • La pénurie de candidats à 79 %.
  • Le manque de profils adéquats à 70 %.
  • Et seulement 15 % pensent que cela est dû à un déficit d'image de l'entreprise.
  • Ne faudrait-il pas retourner le problème ? La marque employeur s'inscrit en effet comme un critère de choix que les entreprises ont tendance à oublier ou à croire réservé aux grands groupes.

    # Optimiser sa marque employeur pour attirer les Talents Tech

    Les entreprises, parfois encore figées dans les vieilles habitudes de recrutement, évaluent donc mal l'évolution que celui-ci connaît, en particulier pour les profils techniques. Alors, comment booster son image de marque pour leur donner envie de rejoindre l'aventure ?

    Soigner son image online :

  • Être visible et reconnu
  • La présence en ligne des entreprises est aujourd'hui indispensable à la fois pour leur activité business mais aussi pour leur recrutement. Quelque soit les secteurs, il est impératif d'être présent sur les réseaux sociaux, de communiquer, diffuser ses offres d'emploi, mettre en avant la vie d'équipe, les conditions de travail, la participation éventuelle à des évènements, conférences tech etc. Les réseaux sociaux et réseaux sociaux-professionnels (si tenté qu'il y ait encore une différence) se sont développés : généralistes ou par niches, comme pour les développeurs, et offrent aux entreprises une bonne exposition à ne pas négliger, surtout pour recruter.

  • Avoir un site web ou une appli à jour (et pas trop moche !)
  • Soigner son image commence par soigner sa vitrine web et/ou mobile. Parlons du minimum : un site web à jour, sobre, efficace et responsive ! Selon Indeed et Pôle Emploi, plus de 75 % des candidats à l'embauche utilisent en priorité leur smartphone pour consulter les annonces et en savoir plus sur les entreprises. D’où l’importance d’avoir un site responsive.

  • Avoir un contenu bienveillant
  • Au travers d'un blog, de photos d'équipe, d'articles, d'infographies, d'éléments de presse... qui invitent à vous rejoindre. Ils doivent représenter la culture et l’identité de votre entreprise. Le monde du travail doit être humain, bienveillant, convivial et si c'est le cas au sein de votre entreprise, faites le savoir.

    Soigner ses interactions extérieures :

    En plus des annonces et du contenu, vos actions doivent refléter ces mêmes valeurs de votre marque employeur. Vous devez notamment montrer aux candidats votre intérêt :

  • Soyez réactif aux candidatures entrantes.
  • Répondez systématiquement aux commentaires de vos posts sur les médias sociaux (Jobs publiés sur Facebook etc.)
  • Prenez rapidement contact avec les profils intéressants (un bon développeur est disponible quelques jours / 1 semaine au maximum sur le marché)
  • Adaptez vos moyen de communication à vos interlocuteurs, selon leurs préférences : prenez rendez-vous par SMS, WhatsApp ou par mail en proposant un créneau via un calendrier en ligne... Montrez que vous êtes attentifs, flexibles et disponibles.
  • Les codes d'une marque employeur efficace doivent êtres omniprésents, à la fois dans les process de recrutement mais aussi dans les relations avec les prestataires, fournisseurs, clients, intermédiaires et autres interlocuteurs de la société. Les fondements de votre culture d'entreprise doivent ainsi se vérifier sur tous les maillons de la chaîne.​

    Faire ressortir et renforcer l'identité de son entreprise / équipe :

    Une faiblesse peut être une force et inversement : vous êtes une startup très (trop) jeune, et alors ? Mettez le en avant et vous attirerez justement les bonnes personnes, qui ont le gout du risque, celles qui recherchent des perspectives d'évolution rapides, qui souhaitent rejoindre une aventure naissante, construire un projet de A à Z etc.
    Vous êtes une PME qui prend à peine le virage du digital : mettez en avant ce qui vous différencie et les avantages que cela représente : il y a surement tout à faire, des technologies à choisir, des responsabilités à prendre etc. Vous avez peut être aussi une certaine stabilité financière, une solidité et des avantages en nature que n'ont pas forcément les startups !

    Mettre en place des process et une organisation clairs

    Définissez des process efficaces et un minimum standardisés pour assurer une qualité de service uniforme au sein de vos équipes. Cela aura aussi pour effet de rassurer les nouveaux arrivants.

    Dans le même ordre d'idée, pensez à optimiser l’onboarding de vos employés. Plus qu'un comité d'accueil le premier jour, l'onboarding a pour but d'intégrer sur le long terme la nouvelle recrue afin de lui donner envie de rester. L'onboarding est aussi l'occasion de mettre en avant vos rituels d'entreprise. À cela s'ajoute aussi l'offboarding, qui consiste à laisser partir ses salariés dans les meilleures conditions... pour leur donner envie de revenir sur leurs pas un autre jour.

    Placer l'Humain au centre des préoccupations

    Plus que jamais, la place de l'humain dans l'entreprise est au centre des attentions. Le bien-être au travail – à travers la QVT -, les possibilités de travail partiel, voire de full-remote, ou encore la flexibilité des horaires, sont des moteurs de votre marque employeur auprès des développeurs.

    Mais attention, cela ne doit pas se solder par des changements cosmétiques. Pour être efficaces dans votre recrutement, ces évolutions doivent s'appuyer sur leur caractère authentique. Dans tous les cas, le « fake » ne peut qu'entacher votre marque employeur.

    # Ce qu’attendent les développeurs en particulier

    D'une manière générale, comme beaucoup de professionnels du digital, les développeurs recherchent souvent des conditions de travail souples et une marge de manœuvre minimum. Voici quelques sujets qui pourront faire la différence dans leurs choix de vous rejoindre, ou non :

  • La mise en avant de vos technologies, en vous assurant qu'elles répondent aux critères récents. Les langages, outils, frameworks et sujets techniques les plus innovants sont souvent les plus recherchés.

  • Donner la possibilité de mettre en place des projets, d'être force de proposition, ou au moins laisser le choix participatif de certains outils futurs.

  • La qualité de l'environnement de travail.

  • Les avantages en plus du salaire : BSPCE, perspectives, intéressement... qui donnent envie de rester.

  • L'option du télétravail demeure aussi un critère important. Tout comme la distance et les conditions de transport jusqu'à l'entreprise.

  • L'important est donc d'améliorer les process de votre entreprise et de mettre en avant ses valeurs, pour coller au mieux aux attentes de vos futurs talents. Vous gagnerez ainsi en attractivité et, par la même occasion, en productivité.

    Vous recherchez un développeur en CDI ?
    Afin d'optimiser votre expérience, ce site utilise des cookies 🍪, que vous acceptez en poursuivant votre navigation.