Développeurs en CDI : comment négocier du télétravail ?

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur reddit

Comme beaucoup de vos connaissances qui travaillent dans la Tech, vous aimeriez bosser depuis votre canapé - voire dans un vrai home office - deux jours par semaine ? Ou même à plein temps ? Pour autant, le statut de développeur freelance sans filet n’est pas votre vocation ? Afin de goûter au télétravail en restant salarié, voici nos conseils pour le négocier au mieux avec votre direction. 🌈🏡👨‍💻🚀
Et si vous avez encore des doutes entre CDI et Freelance, c'est par ici 🙂

1. Comprenez les réticences de votre employeur

Peu importent la taille et l’âge de votre entreprise, dans des startups comme dans des grands groupes, le télétravail est un mode de fonctionnement plus ou moins bien accepté. La principale raison se trouve dans une peur globale : celle de perdre le contrôle sur l’employé et ses tâches, et plus précisément :

- La crainte de la perte d’efficacité et de productivité de l’employé.
- Celle de devoir mettre en place une nouvelle organisation dans les différents services. Pour les entreprises, cela relève parfois de l’exploit en matière de ressources humaines et de configuration des outils de travail (ERP, CRM, Intranet).
- La peur de mettre en péril la sécurité des données de l’entreprise sur des postes de travail non reliés directement.

Vous devez donc rassurer votre employeur sur votre capacité à être présent à distance et à abattre autant de travail qu’en présentiel, en toute sécurité.

Voici de quoi apaiser ses craintes 😌: Employeurs : n'ayez plus peur du télétravail !​

2. Ne parlez pas des raisons personnelles qui vous encouragent à télétravailler

Vous n’en pouvez plus de déjeuner à la cantine et de passer 2 heures dans les transports ? Vous aimeriez être plus présent pour vos enfants et partager les tâches ménagères ? C’est tout à fait louable ! Mais laissez ces arguments sous le tapis. Cela reviendrait à dire haut et fort que vous voulez avoir plus de temps pour vous et moins pour l’entreprise. Plus contre-productif que cela, on ne fait pas mieux.

Pour éviter le mélange des genres entre vie pro et vie perso, expliquez à votre employeur ses propres bénéfices dans cet arrangement :

- Moins de temps dans les transports : une mise au travail immédiate aussitôt le petit-déjeuner terminé et moins de fatigue. À l’inverse, ne pleurez pas sur les heures de transport qui vous obligent à venir travailler en temps normal, soyez diplomate.
- Un temps accordé au travail plein et entier : il a même été prouvé que les télétravailleurs en font plus que les autres pour éviter d’être taxé de tire au flanc.
- Moins de dérangement de la part des collègues et donc plus de concentration et de productivité. Pour les développeurs, c’est d’autant plus important.
- Les jours où vous êtes en télétravail peuvent dans certains cas être une économie pour l’entreprise.
- La mise en place du télétravail offre aussi un avantage pour l’image de marque des entreprises. Les startups montrent qu’elles sont modernes, les boîtes plus anciennes prouvent qu’elles sont dans une transformation digitale.

3. Démontrez que votre métier de développeur est idéal en télétravail

Et il faut avouer que ce métier est tout indiqué pour le télétravail, même en étant salarié :

- Un développeur a généralement chez lui un bureau et un ordinateur puissant. Il est même possible que votre employeur fasse installer un set up à votre domicile. Mais laissez-le proposer cette solution de lui-même.

À noter : dans tous les cas, votre temps passé en télétravail devra faire l’objet d’un avenant à votre contrat afin d’officialiser le dispositif.

- De plus, les outils récents de gestion de projet ou de collaboration facilitent le télétravail. Les freins technologiques sont donc largement réduits.
- Cela s’ajoute aux nouvelles organisations du travail mises en place au sein des équipes informatiques. La méthode « agile » prévoit notamment des sprints de plusieurs jours, ou semaines, qui nécessitent des points au début, au milieu puis à la fin du projet. Lesquels peuvent être aussi réalisés à distance.
- En tant que développeur, vous êtes bien placé pour maîtriser les aspects de la sécurité des données et des outils que vous utilisez. La technologie évolue sans cesse et les bases de données partagées en ligne, dans le cloud, sont chaque jour plus sécurisées. Les entreprises qui utilisent des solutions récentes (AWS, Google cloud etc.) réduisent un maximum les risques.
- Prouvez aussi, tout simplement, que vous avez un véritable bureau chez vous ou que vous travaillerez dans un espace dédié.

4. Demandez à essayer une journée ou deux pour faire un premier bilan

De manière plus ou moins officielle, vous pouvez demander à essayer le télétravail un jour ou deux. Cela favorisera la confiance entre votre employeur et vous. Tout comme cela déterminera les ajustements à faire, qu’ils concernent l’organisation ou la collaboration.

Cependant, ne mettez pas les bouchées doubles ! Soyez dans une logique de productivité « normale », celle qui est attendue par votre entreprise. Sinon, les journées de télétravail qui suivront risqueraient de vous faire regretter le bureau à 1 heure de RER.

Envie d'un nouveau Job ?
Afin d'optimiser votre expérience, ce site utilise des cookies 🍪, que vous acceptez en poursuivant votre navigation.