Le métier d'Ingénieur QA​

Qu’est-ce qu’un Ingénieur QA, quelles sont ses missions ?

Comme le testeur QA, l’ingénieur QA, pour Quality Assurance, doit tester les produits et services numériques dans le cadre de leur développement :

  • Logiciel
  • Jeux vidéo
  • Application web / mobile
  • Solution PaaS
  • Toute solution digitale digne de ce nom !
  • Un ingénieur QA doit aussi vérifier la qualité du code écrit par les développeurs. De cette façon, il s’assure que celui-ci fonctionne comme prévu et participe à garantir la sécurité.

    Dans ce but, il peut créer et mettre en place des outils de test automatisés, qui complètent le travail des testeurs QA, afin de détecter les erreurs de code en plus des anomalies fonctionnelles.

    Pour chaque solution dont il doit vérifier les tenants et les aboutissants, l’ingénieur QA établit le planning des tests et réalise des reportings avec le bilan des tests, le diagnostic et les solutions à mettre en œuvre.

    Les ingénieurs QA sont donc indispensables pour vérifier le fonctionnement d’une solution dans tous ses aspects, autant d’un point de vue technique que sécuritaire.

    Quels sont les principaux interlocuteurs de l'Ingénieur QA ?

    L’ingénieur QA travaille main dans la main avec les équipes de développement de logiciels et/ou web. Il peut être amené à gérer le travail et le planning du testeur QA. En tant que gestionnaire du planning des tests, il a aussi un rôle de manager. Il est un maillon de la chaîne pour la réussite des projets de logiciels ou de solutions web. Il est donc principalement en contact avec les :

  • Testeur QA
  • Chef de projet Technique
  • CTO
  • Lead developer
  • Dévelopeur web ou développeur logiciel
  • CISO
  • Quelles sont les compétences et qualités requises pour être Ingénieur QA ?

    Des compétences techniques incontournables

    Un ingénieur QA doit maîtriser un ou plusieurs langages et outils informatiques, notamment pour développer des tests automatisés, si nécessaire, et surtout pour comprendre l'environnement de développement.
    Si le testeur QA a des compétences très opérationnelles quant à l’utilisation des logiciels et aux problèmes rencontrés, l’ingénieur QA a de son côté des compétences techniques plus poussées.

    À la fin de sa formation initiale, et tout au long de sa carrière, l'ingénieur QA doit donc maîtriser de nombreux outils informatiques allant des bases de données, des outils d'automatisation, de langages de scripting, des méthodes de tests (de non régression...) jusqu'aux technologies d'intégration web de bases. Parmi les technologies les plus répendues et utilisées :

  • Python (Scripting)
  • SQL
  • Selenium
  • Cucumber
  • Jira
  • Git
  • Testlink
  • Jenkins
  • SoapUI
  • GhostInspector
  • ...
  • Des qualités essentielles comme la rigueur, l'adaptation et l'autonomie

    Lorsque l'on parle de soft skills pour un ingénieur QA, il faut penser en premier lieu à la rigueur, dans tous les aspects du métier : audit, planning, mise en oeuvre de tests et d'outils de mesure technique etc.
    L'ingénieur QA se doit d'être irréprochable, il en va de sa responsabilité technique.

    En second lieu, une bonne capacité d'adaptation est essentielle pour pouvoir collaborer avec les équipes de développement. Une bonne aptitude pour le travail d'équipe est importante, tout comme savoir être autonome, notamment dans la détection des erreurs et la rédaction des rapports de qualité.

    Quelles études ou formations pour devenir Ingénieur QA ?

    Pour devenir ingénieur QA, il est généralement nécessaire de suivre une formation diplômante Bac + 5, ou équivalente :

  • Ecole d’ingénieur avec une forte composante en informatique et/ou développement.
  • Master 2 en informatique.
  • Un Ingénieur QA se doit aussi de passer une certification ISTQB (International Software Testing Qualifications Board).

    A noter : des développeurs attirés par les questions de qualité de code et de bonnes pratiques font d'excellents candidats à des postes d'ingénieurs QA. Il est donc possible de devenir Ingénieur QA sans forcément de formation académique longue, mais en ayant gagné de l'expérience en tant que développeur maîtrisant les TDD, les outils de tests etc.

    Quelles sont les évolutions professionnelles et perspectives de carrière d'un Ingénieur QA ?

    Un ingénieur QA, au bout de quelques années (cinq ans d’expérience en général), peut obtenir un poste de manager dans les services de développement, voire de direction opérationnelle dans le développement de solutions informatiques.

    Quels sont les principaux secteurs d'activités et employeurs d'un Ingénieur QA ?

    Comme le testeur QA, l’ingénieur QA peut travailler au sein :

  • D’éditeurs de jeux vidéo.
  • D’éditeurs de logiciels.
  • D’opérateurs téléphoniques.
  • D’agences Web.
  • D’agences ESN/SSII
  • D’autres entreprise proposant des services informatiques.
  • Les grands groupes externalisent d'habitude le développement d’outils numériques. Mais, de plus en plus, ils embauchent des développeurs et des ingénieurs QA pour leurs propres conceptions de solutions. Et cela, au sein de leurs équipes ou dans des accélérateurs de startups qu'ils intègrent dans leurs locaux.

    Quel est le salaire d'un Ingénieur QA en 2020 ?

    En tant que junior, un ingénieur QA peut espérer un salaire de 35K€/an, pour finalement augmenter et atteindre jusqu'à 70K€ au bout de 5 ans (selon son évolution et les outils qu'il maîtrisera).

    Quels sont les autres intitulés du poste d'Ingénieur QA ?

  • Ingénieur test informatique
  • Ingénieur test logiciel
  • Ingénieur test et validation
  • QA engineer
  • Automation Test Engineer
  • Partager sur facebook
    Partager sur linkedin
    Partager sur whatsapp
    Partager sur twitter
    Partager sur reddit

    Les métiers liés

    Vous recrutez un Ingénieur QA ?

    Nos chasseurs de tête trouvent pour vous le profil idéal​

    Afin d'optimiser votre expérience, ce site utilise des cookies 🍪, que vous acceptez en poursuivant votre navigation.