Le métier de Lead Developer

Qu’est-ce qu’un Lead Developer et quelles sont ses missions ?

Le lead developer, parfois écrit "Lead développeur", est comme son nom l’indique un développeur qui a le « lead », soit technique (on parlera alors plutôt de Lead Tech), soit d’une équipe de développeurs : pilotage, management et responsabilité hiérarchique.

Le lead developer est avant tout un développeur expérimenté, polyvalent, compétent et souvent touche-à-tout.

Responsable d’un ou de plusieurs projets, il garantit leur réussite d’un point de vue technique, du lancement jusqu’à l’aboutissement.

Le lead developer a aussi un rôle de manager ; c’est lui qui coordonne et accompagne les travaux de son équipe de développeurs. Il a un casquette de référent technique, voire de mentor pour les développeurs juniors qu’il aide à monter en compétences.

Les missions du Lead Developer :

Dans le cadre de ses projets, le lead developer doit mener à bien plusieurs missions techniques. Selon les responsabilités qui lui sont confiées, il :

  • Analyse les contraintes et les besoins
  • Supervise et assure le suivi technique des projets
  • Mets en place et réalise les tests techniques, parfois en collaboration avec l’équipe QA
  • S’assure de la qualité du code et resoud les problèmes rencontrés par son équipe
  • Développe les parties les plus complexes du code
  • Effectue une veille technologique permanente
  • Rédige la documentation technique
  • Sa casquette de manager implique aussi pour lui de :

  • Diviser les rôles de chaque membre de son équipe technique en fonction de leur savoir-faire et les accompagner au quotidien
  • Encadrer, coordonner, former et faire monter en compétence ses subordonnés en partageant ses connaissances.
  • Motiver son équipe et leur imposer un rythme via des objectifs et deadlines.
  • Quels sont les principaux interlocuteurs du Lead Developer ?

    En tant que chef d'équipe, les principaux collaborateurs du lead développeur son ses développeurs subordonnés, développeur front-end, back-end, ou full-stack, mais aussi d’autres lead developers potentiels.

    Il sera aussi en contact régulier avec son CTO (directeur technique), l’architecte technique, sous la supervision du chef de projet technique ou du product owner. Enfin, le lead dev peut être amené à aider les ressources humaines dans leur recrutements, car il sera plus à même de juger des besoins de son équipe et des niveaux de compétences requis chez de potentielles recrues.

    Quelles sont les compétences et qualités requises en Lead Development ?

    Un lead Developer se doit de posséder de solides compétences techniques notamment en front et/ou back-end (on parle de lead developer backend, de lead developer frontend ou de lead developer fullstack) et disposer de connaissances minimales dans diverses technologies afin de garantir une approche transversale pour chaque projet :

  • Langages informatiques variés (JS, HTML, C#, Golang, PHP, JAVA, etc..), CMS...
  • Administration systèmes et réseaux
  • Méthodologies de gestion de projet (Agile Scrum...)
  • Outils et environnement de déploiement et de développement (Git, Gitlab, Kubernetes, IDE, ASP, Eclipse)
  • Outils de test et domaine fonctionnel
  • Ceci étant, il est aussi un manager qui doit savoir gérer, animer et coordonner une équipe et faire preuve d'écoute, de pédagogie et de psychologie.
    Le lead développeur doit donc faire preuve d’une bonne communication écrite et orale. Il doit pouvoir accompagner et aider techniquement les autres développeurs, mais aussi vulgariser des concepts complexes vis-a-vis de sa direction et des autres services de l’entreprise.

    Les soft skills d’un Lead Developer :

  • Organisation et rigueur
  • Souplesse et adaptation notamment pour assurer la gestion multi projet.
  • Excellente capacité d’analyse
  • Curiosité à propos des nouvelles technologies, langages et systèmes.
  • Humble, bienveillant, encourageant et avenant vis-à-vis des développeurs de son équipe
  • Quelles études ou formations pour devenir Lead Developer ?

    Afin de trouver un emploi en lead development, il faut dans tous les cas justifier de plusieurs années d’expérience dans le domaine du développement tout en disposant de compétences en gestion de projet et en management. De ce fait, un lead développeur pourra être débutant sur le poste, mais ne sera pas junior c’est-à-dire tout juste sorti d'école.

    Il faut donc devenir développeur avant d'évoluer sur un poste de lead développeur. Pour cela, plusieurs options possibles :

  • BTS ou DUT informatique ( bac +2)
  • Bachelor (Bac +3) ou bac +5 via un master en informatique ou un diplôme d’écoles d'ingénieur ou d'informatique telle que l'INSA, l'IST ou 42
  • Écoles aux cursus accélérés comme Le Wagon, Ironhack, La capsule
  • En autodidacte via des sites comme Udemy, OpenClassrooms ou Oclock.io
  • Quelles sont les évolutions professionnelles et perspectives de carrière d'un Lead Developer ?

    Une fois lead dev, plusieurs évolutions sont possibles, qu’elles soient tech et/ou fonctionnelles :

  • Chef de projet technique
  • CTO après plusieurs années d'expérience
  • Consultant technique
  • Analyste fonctionnel
  • Quels sont les principaux secteurs d'activités et employeurs d'un Lead Developer ?

    Tous types d’entreprises qui disposent d'équipes IT sont susceptibles d’embaucher un lead dev. Qu’il s’agisse de grands groupes ou de startups, le lead développeur s’impose quand il s’agit de structurer ou d’agrandir une équipe de développeurs.

    Cela peut concerner de nombreux domaines :

  • Telecommunication
  • Recherche
  • Édition de logiciels
  • Applications mobiles
  • Sites internet et E-commerce
  • Supply chain
  • Animation 3D, VR
  • Studios de jeux vidéos,
  • Etc.
  • Quel est le salaire d'un Lead Developer en 2020 ?

    La rémunération d’un lead développeur dépend de ses compétences, de son expérience, du type de structure dans laquelle il est employé et de la localisation géographique (Paris propose par exemple des salaires plus élevés qu’ailleurs en france).

    En fonction de ses responsabilités et du périmètre de son poste, un lead developer sera généralement rémunéré entre 45 et 70K€.

    Quels sont les autres intitulés du poste de Lead Developer ?

    Selon les responsabilités (uniquement technique ou alors technique + taches de management d’équipe) et selon le type d’employeur, le lead developer peut aussi être appelé :

  • Développeur en Chef
  • Ingénieur d'étude en chef
  • Tech lead
  • Leader technique
  • Responsable Ingénieur en développement
  • Partager sur facebook
    Partager sur linkedin
    Partager sur whatsapp
    Partager sur twitter
    Partager sur reddit

    Les métiers liés

    Vous recrutez un Lead Developer ?

    Nos chasseurs de tête trouvent pour vous le profil idéal​

    Afin d'optimiser votre expérience, ce site utilise des cookies 🍪, que vous acceptez en poursuivant votre navigation.