Recrutement de développeurs : techniques de présélection des candidatures

Retrouvez dans cet article les conseils de nos recruteurs tech pour optimiser votre gestion des candidatures (pour un poste de développeur). Vous apprendrez comment pré-analyser des CV et portfolios de développeurs et mener vos premiers entretiens de présélection.

Sommaire :

Analyse des CV et portfolios de développeurs

L'analyse des CV et des portfolios vous permet d'évaluer rapidement si un(e) candidat(e) possède les compétences et l'expérience nécessaires pour le poste. Voici quelques conseils pour analyser efficacement les CV et portfolios des candidat(e)s développeurs :

Recherche de mots-clés : Si vous êtes un responsable technique, concentrez-vous évidemment sur les technologies mentionnées par le candidat dans ses expériences passées (langages de programmation, frameworks, outils, SGBD etc.). Si vous n’êtes pas un opérationnel technique et que vous manquez de connaissances tech, commencez par identifier puis matcher les bons mots clés et compétences requises pour le poste. Cela vous donnera une première indication de l'adéquation du candidat avec le profil de développeur recherché, avant d’en discuter avec votre interlocuteur technique en interne.

Expérience professionnelle pertinente
: Examinez l'expérience professionnelle du développeur pour évaluer si elle est en adéquation avec les exigences du poste. Portez une attention particulière aux projets réalisés, aux responsabilités assumées et aux résultats obtenus.

Formation et certifications
: Bien que l’expérience professionnelle soit souvent plus importante que les diplômes dans le domaine de la Tech, il est tout de même utile de vérifier le niveau et domaine de formation du/de la candidat(e). Les certifications spécifiques, telles que celles délivrées par des organisations professionnelles ou des fournisseurs de technologies, peuvent être un atout supplémentaire.

Analyse du portfolio et Github
: Très utile, et souvent signe d’une implication supplémentaire dans son domaine d’activité, le portfolio d’un(e) candidat(e) ou son Github, vous renseignera sur la qualité de ses projets, de ses compétences et de sa créativité. Évaluez si les projets présentés sont en accord avec les exigences du poste et si le/la candidat(e) a démontré une capacité à s'adapter à différents environnements de travail, par exemple.

Premiers entretiens téléphoniques et visioconférences avec les candidat(e)s développeurs

Pour recruter un bon développeur, il faut être réactif et utiliser des solutions efficaces. C’est un enjeu majeur compte tenu de la concurrence et de la rapidité à laquelle un(e) candidat(e) en recherche active va trouver son nouveau poste (en moyenne sous 1 semaine).

Dans les premières étapes de la prise de contact, gagnez du temps et privilégiez les “calls” et “Visios”. Voici quelques conseils pour mener des entretiens téléphoniques et visioconférences efficaces :

Préparation : Préparez à l'avance les questions que vous souhaitez poser lors de l'entretien. Les questions doivent couvrir les aspects pratiques, les compétences techniques, les expériences professionnelles, les réalisations et les motivations du/de la candidat(e). Cela vous permettra de mener un entretien structuré et de recueillir des informations pertinentes sur le développeur en question. Ce premier échange a pour but principal de savoir si le/la candidat(e) est attiré(e) par le poste et si son profil vous intéresse pour passer à la prochaine étape.

Prenez le temps de réfléchir aux compétences requises pour le poste à pourvoir. Séparez les compétences essentielles des compétences secondaires (ou bonus), afin d’avoir une idée très précise du développeur type recherché.

Exemple : Vous recherchez un développeur front-end Vue.js. Avez-vous absolument besoin d’un développeur front-end qui maîtrise déjà le framework Vue.JS ? Un bon développeur front-end qui maîtrise React (par exemple) pourrait-il faire l’affaire s’il souhaite monter en compétences sur Vue.js ? Selon la situation et les exigences du poste, définissez vos priorités et vos axes de flexibilité.

Questions pragmatiques de screening
: Validez les points essentiels qui vous éviteront de perdre (et de faire perdre) du temps. Poser les questions pragmatiques : salaire, localisation du poste (temps de trajet etc.), date de disponibilité, exigences du/de la candidat(e), autres process d’entretiens en cours, urgences etc. pour être rapidement certain(e) que le match pourra se faire et qu’aucun élément fondamental ne sera rédhibitoire.

Questions techniques
: Posez des questions techniques précises pour évaluer globalement les compétences et les connaissances du/de la candidat(e) dans les domaines clés du poste. Vous aurez l’occasion de “creuser” davantage ces compétences lors d’un deuxième entretien si besoin.

Évaluation des soft skills
: Profitez de l'entretien pour évaluer les soft skills du développeur, telles que la communication, la résolution de problèmes, le travail en équipe et la gestion du temps.

Mise en avant du poste et de votre marque employeur
: C’est également à vous de parler du poste, des missions, du contexte, de votre entreprise, et de donner envie au/ à la candidat(e) de vous rejoindre Pour en savoir plus sur les questions à poser à un développeur en entretien d'embauche, consultez notre article "Quelles questions poser à un développeur web en entretien d’embauche ?"

Pour en savoir plus au sujet du recrutement de développeurs, par ici : Comment recruter un développeur : les bases. Ou consultez notre livre blanc : Le guide complet du recrutement de développeurs en CDI.

Afin d'optimiser votre expérience, ce site utilise des cookies 🍪, que vous acceptez en poursuivant votre navigation.